Les Clubs de Bikers Américains les plus connus

Gang de Bikers

Les Motos Clubs 1%

Quand certains évoquent les bikers, ils pensent plus souvent au stéréotype de films. Ils s’imaginent des hommes sales, vêtus de cuir, et couverts de la poussière des routes qu’ils parcourent. Des individus virulents, qui se bagarrent dans les bars, et font des dégâts partout où ils passent…

La vérité est que la plupart des motards ne sont pas des fauteurs de troubles turbulents et sont en fait des gens honnêtes, respectueux des lois et travailleurs.

Mais il y a un petit nombre de motards qui se qualifient eux-mêmes de « 1% ». Les bandes de motards 1% ont reçu cette étiquette, car il fut décrété, dans les cercles des clubs de motards, que 99 % de tous les motards respectent les limites prescrites par la loi. L’autre 1% de la population motard, rejette les normes du système conventionnel, et vit en marge de la loi, en s’adonnant souvent à des activités délictueuses.

L’histoire de chacun de ces clubs, au passé tumultueux les a fait connaitre, à travers certains événements marquants.

Il est important de noter, que la majorité des membres des clubs suivants, ne se livrent pas à des actes criminels.

 

Hells Angels Motorcycle Club

Probablement le gang de bikers américain le plus connu. Les Hells Angels, qui signifie « Club de Moto des Anges de l’Enfer » ont une longue et profonde histoire sur les autoroutes américaines.

Au cours des années 1940-1950, les Hells Angels de Californie, ont vu le jour. Beaucoup d’informations concernant leurs origines sont floues, en raison de leurs codes confidentiel de longue date.

Leur insigne est le logo  » tête de mort  » qui est inspiré de l’insigne du 85ème Escadron de chasseurs et du 552ème Escadron de bombardiers moyens. Les lettres rouges sur fond blanc représentent les couleurs du club. Avec tant de popularité, les chapitres des Hells Angels, ont fait leur apparition aux États-Unis, en Russie,en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Australie.

Les Hells Angels MC ont acquis une notoriété de masse aux États-Unis. Notamment, en raison de leur nombreux démêlés avec la justice, et a leur participation dans la guerre des gangs de motards, qui a beaucoup fait parler d’elle.

Parmi les événements les plus médiatisés, celui du concert gratuit des Rolling Stones au « Altamont Speedway » en décembre 1969.

Le groupe, avaient engagé des membres des Hells Angels, comme gardes du corps. Durant l’évènement, la violence éclata dans la foule, et sur la scène. Résultat, un homme a été poignardé à mort, après avoir brandi un pistolet.

Un autre incident marquant, celui de Laughlin, au Nevada. Dans le casino de l’hôtel « Harrah’s Casino », une violente confrontation a opposé des Hells Angels, et des membres du gang rival, les MC Mongols. Bilan, un membre des Mongols poignardé à mort, et deux membres des Hells Angels tués par balles.

Blason Hells Angels

Bandidos Motorcycle Club

Logo Bandidos

Fondé au Texas à San Antonio, en 1966, les Bandidos sont parmi les plus connus des Motorcycle Clubs américains. L’écusson du gang, est un Mexicain obèse, type dessin animé, portant un grand sombrero, une machette dans une main et un pistolet dans l’autre.

Les couleurs or et rouge ont été adoptées comme les couleurs du club, par leur fondateur, un vétéran des Marines ayant servi au Vietnam.

Les Bandidos ont environ 90 chapitres répartis aux États-Unis. Ils se sont étendus jusqu’en Asie, en Allemagne et en Australie, où le gang, a une longue et sanglante histoire d’activités illégales.

Un membre des Bandidos a été arrêté, jugé et condamné pour le meurtre en 2006 d’un boxeur poids mouche bien connu. Ce dernier était un membre du Hells Angels Motorcycle Club, grand rival des Bandidos. Alors qu’il quittait un restaurant, lors du 40ème anniversaire des Bandidos, il s’est fait tirer dessus,

La police soupçonne que des membres des Bandidos sont responsables du meurtre. D’autres membres ont été arrêtés pour meurtre, drogue, possession illégale d’armes, voies de fait et racket.

Blason Bandidos

 

 

Outlaws Motorcycle Club

Logo Outlaws

Le Outlaw Motorcycle Club, est le plus ancien des clubs de motards de cette liste. Le gang a commencé à Matilda’s Bar sur l’ancienne Route 66, à McCook, dans l’Illinois, en 1935.

S’inspirant de l’insigne de la veste en cuir de Marlon Brando, dans le film « The Wild One » (l’Equipée Sauvage), le club, a adopté le crâne à pistons croisés, comme emblème officiel du club.

Harry Joseph Bowman, leader mondial de l’American Outlaw Association (A.O.A.), était le président international du Outlaws Motorcycle Club. Il a présidé plus de 30 sections aux États-Unis, et 20 sections, dans 4 autres pays.

Tout cela jusqu’à qu’il soit envoyé en prison, pour 3 meurtres en 1999, après avoir été sur la liste des 10 fugitifs les plus recherchés du FBI en 1998.

Partout dans le monde, des membres des Outlaws, ont été soupçonnés, arrêtés, jugés et condamnés, pour d’innombrables crimes, liés à la prostitution, au trafic de stupéfiants, de biens volés, au trafic d’armes, à l’extorsion et au meurtre.

Blason Outlaws

 

 

Mongols Motorcycle Club

Logo Mongols

Les Mongols sont aussi connus sous le nom de Mongol Nation ou Mongol Brotherhood. Ils ont été formés en 1969 à Montebello, en Californie, à partir de motards hispaniques, qui se sont vu refuser l’entrée au Hells Angels MC en raison de leur race.

Leurs couleurs, sont le noir et blanc. Leurs insignes portent le nom de Mongols, en grosses lettres noires au-dessus d’un biker à queue de cheval, armé d’une épée, portant un gilet en cuir et des lunettes de soleil.

En 2008, lATF a coordonné une opération d’infiltration contre le Mongols MC. 4 agents se sont infiltrés pour devenir des membres à part entière, et obtenir des renseignements sur les activités du gang.

Cette opération a abouti à 38 arrestations, dont l’arrestation du président du club, Ruben « Doc » Cavazos. Dans le cadre de l’opération, 160 mandats de perquisition et 110 mandats d’arrêt ont été exécutés.

Blason Mongols

Pagans Motorcycle Club

 

Logo Pagans

Les Pagans se sont formés en 1959 dans le Maryland. 6 ans plus tard, en 1965, ils s’étaient rapidement développés.

Leur écusson représente le géant scandinave du feu nordique, assis sur le soleil. Les membres, sont connus pour porter leurs écussons, sur des vestes en jean coupées, avec des insignes nazis.

Outre leur histoire de rivalité violente avec le fameux Hells Angels Motorcycle Club, les Pagans, ont été associés à de nombreux crimes. Ils sont notamment accusés de meurtres, d’incendies criminels, et de trafic de drogue. Ils sont aussi soupçonnés d’être et liés au crime organisé dans le nord-est des États-Unis.

En février 2002, soixante-treize membres du Pagans Motorcycle Club ont été arrêtés à Long Island, dans l’État de New York après l’explosion de violence dans une boutique de moto et tatouages.

Les Pagans seraient allés au bal pour affronter les membres du MC Hells Angels. Conclusion, 10 motards blessés, et un membre Pagans assassiné.

Puis, en 2005, des membres des Pagans auraient tué par balle le vice-président du chapitre de Philadelphie des Hells Angels.

Blason Pagans

 

 

Vagos Motorcycle Club

 

Logo Vagos

Le Vagos Motorcycle Club, a été fondé à San Bernardino, en Californie dans les années 1960. Les membres du club, portent souvent du vert, en plus de leur écusson, qui symbolise le dieu nordique Loki à moto.

Les Vagos ont fait l’objet de plusieurs enquêtes du FBI et de l’ATF (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives).

Ils sont impliqués dans de nombreuses activités illégales, telles que la production, et la distribution de méthamphétamine, le blanchiment d’argent le trafic d’armes et le meurtre.

Une enquête parfaitement coordonnée en mars 2006, a conduit à l’arrestation de 25 membres des Vagos et de leurs associés. Cette dernière a été qualifiée de la plus grande enquête de l’histoire de la Californie du Sud.

Blason Vagos

 

 

Black Pistons Motorcycle Club

Logo Black Pistons

Le Black Pistons Motorcycle Club a été fondé en 2002 en Allemagne. Il est connu comme étant un club de soutien des Outlaws MC. Les installations, et autres ressources sont parfois partagées entre les clubs.

Bien qu’ils ne soient techniquement pas classés dans la catégorie des clubs de motards 1%, ils sont souvent associés aux activités et aux événements des MC 1%.

En mars 2002, le Satan’s Syndicate Motorcycle Club, qui était basé dans l’Ohio, USA, est annexé par les Black Pistons, ce qui en fait le premier chapitre aux USA.

En février 2003, le Brotherhood Motorcycle Club, établit à Birmingham, au Royaume-Uni, est annexé par les Black Pistons, faisant ainsi, le premier chapitre au Royaume-Uni.

Dés leurs débuts, le réseau des chapitres, s’est rapidement développé. Il existe maintenant des chapitres répartis dans le monde entier.

Blason Black Pistons

 

 

 

Devils Diciples Motorcycle Club

Logo Devil Diciples

Le Devils Diciples MC est un club de bikers 1%, fondé en 1967 à Fontana, en Californie.

En Angleterre et en Irlande, il existe des clubs de motards qui utilisent le nom de « Devils Disciples » (orthographe différente), mais ils ne sont pas liés.

Au Massachusetts, il y a aussi les « Devil’s Desciples MC », qui ne sont pas liés au club.

Le symbole Devils Diciples est une roue à 12 rayons avec 2 tridents. Les rayons sont destinés à représenter chacun des membres originaux du club. Il est à noter qu’il n’y avait que 6 membres originaux, mais, une roue à 6 rayons n’était pas esthétique à leur goût.

Une des devise Devils Diciples est « DFFD », qui signifie « Diciples Forever, Forever Diciples ».

Aux États-Unis, le club a des sections en Alabama, Arizona, Californie, Idaho, Illinois, Indiana, Michigan, Mississippi et Ohio.

Le siège du club se trouve à Clinton Charter Township, Michigan.

Blason Devils Diciples

 

 

Warlocks Motorcycle Club

Logo Warlocks

Les Warlocks MC ont été fondés en 1967 à Philadelphie. Ils ont gagné un grand nombre de membres après la fin de la guerre du Vietnam.

Composés uniquement d’hommes blancs, les Warlocks se sont répandus dans l’État de Pennsylvanie, et dans une bonne partie du nord-est des États-Unis. Ils ont également des chapitres dans le sud-est des États-Unis, ainsi qu’en Allemagne, et en Angleterre.

Leurs couleurs, sont le rouge et le jaune. Ils utilisent la figure mythologique grecque d’une harpie ailée comme insigne.

En 2008, Tommy Zaroff, un ancien président du comté de Bucks, a été arrêté en possession de 4,5 kg de méthamphétamine.

En octobre de la même année, quatre membres des Warlocks ont été arrêtés. Ils on été accusés de production, de transport et de distribution de méthamphétamine, dans les comtés de Berks, et Montgomery, en Pennsylvanie.

On estime qu’ils auraient vendu plus de 220 kg de méthamphétamine, pour une valeur marchande d’environ 9 millions de dollars.

Blason Warlocks

 

 

Sons Of Silence Motorcycle Club

Logo Sons Of Silence

The MC Sons Of Silence est un autre gang de motards 1% fondé à Niwot, AU Colorado en 1966. Il a été présenté en 2009, dans un épisode de « Gangland » sur The History Channel.

Depuis 1966, les « Fils du Silence » se sont répandus à travers les États-Unis, avec des concentrations dans l’est des États-Unis. Ils ont également plusieurs chapitres répartis dans toute l’Allemagne.

Les Sons Of Silence ont adopté la devise « Donec Mors Non Seperat », qui signifie en latin « Jusqu’à ce que la mort nous sépare ».

L’écusson du club a été repris du logo de l’aigle américain utilisé par la compagnie de bière Budweiser.

En octobre 1999, 37 membres des Sons Of Silence, ont été arrêtés pour trafic de drogue et trafic d’armes. Cette arrestation, a été considérée, comme une des plus importantes opérations d’infiltration fédérales de Denver.

Pendant les raids, l’ATF a saisi 10 kilos de méthamphétamine, 35 armes à feu, quatre grenades, 2 silencieux ainsi que de l’argent liquide et des motos.

Blason Sons Of Silence

 

 

Chosen Few Motorcycle Club

Logo Chosen Few

Le Chosen Few MC est un club de bikers fondé en Californie, à Los Angeles, en 1959.

À l’origine, il s’agissait d’un club composé exclusivement de membres noirs. Mais, rapidement, des membres blancs ont été invités à rejoindre le club, ce qui en a fait l’un des premier, sinon le premier, club de bikers de race mixte.

Le patch Chosen Few était à l’origine noir et blanc, mais il a été changé par la suite pour les couleurs rouge et blanc.

L’écusson  » Chosen Few  » est une croix faite d’os, maintenue par des chaînes, et remorquée par deux motards.

En plus des chapitres qui utilisent cet écusson, il existe un certain nombre d’autres clubs apparentés qui utilisent le nom de Chosen Few MC, mais ont un écusson différent.

A savoir, le Chosen Few MC de Belgique, France, Allemagne, Italie et Suède.

Blason Chosen Few

 

 

Free Souls Motorcycle Club

 

Logo Free Souls

Ce gang de motards a vu le jour dans l’État de l’Oregon à la fin des années 60.

Leur écusson se compose d’un ânkh, (un symbole égyptien en forme de croix  qui signifie « vie »), au centre d’une jante de moto et d’un pneu.

Le 2 mai 2007, trois membres du Free Souls Motorcycle Club ont été arrêtés et accusés de divers crimes, liés à la drogue, les armes, et les motos volées.

Blason Free Souls

 

 

Highwaymen Motorcycle Club

 

Logo Higwaymen

Les MC Highwaymen ont été formés à Detroit, dans le Michigan en 1954. Leurs chapitres se sont étendus à l’ensemble de cet État ainsi qu’à d’autres États américains. Ils se sont ensuite propagés en Norvège et en Angleterre.

Les couleurs de leur club, sont le noir et l’argent. Leur insigne est un squelette ailé portant une casquette de moto et une veste en cuir. Les Highwaymen ont aussi leurs propres devises qui sont : « Highwaymen Forever, Forever Highwaymen » et « Si nous empruntons les autoroutes à l’ombre de la mort, nous ne craignons aucun mal, car nous sommes les pires enfoirés de l’autoroute. »

Bien qu’il s’agisse du plus grand club de motards de la ville de Detroit, il n’est pas reconnu par la Detroit Federation of Motorcycle Clubs. En cause, sa réputation violente, et criminelle.

En mai 2007, après deux ans d’enquête sur les activités du gang, le FBI a perquisitionné les maisons, et les clubs des sections locales. Cette action, a entraîné l’arrestation de 40 membres des Highwaymen et leurs associés.

Les accusations, comprenaient des fraudes à l’assurance et à l’hypothèque, des meurtres contre rémunération, le trafic de cocaïne, la corruption policière et le racket.

Découvre notre collection de bagues Moto Club

Chevalière Bikers Lettres MC

2 Commentaires sur “Les Clubs de Bikers Américains les plus connus

  1. Mommée Frédéric says:

    Thanks a lot dear teacher « Out of the road » !
    Good job avec votre enseignement à distance « first class…room ». Super vos dossiers « bagues, clubs … ». Go on like this and road’n’roll forever !
    Fred – rockeur, bikeur et … instituteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.