L’Histoire des Hell’s Angels

Veste en Cuir Hells Angels

L'ORIGINE du Hells Angels Motorcycle Club (HAMC)

Souvent considéré comme le gang de motards le plus populaire dans le monde, les Hells Angels ont un lourd passé.

Une grande partie des informations les concernant, reste encore incertaine. Nous allons tenter d’en faire un bref résumé.

L'origine du nom « Hell's Angels»

Le premier MC, les « Hell’s Angels of California » a été fondé, entre 1940 et 1950 par des Américains de la Seconde Guerre mondiale.

Ils se sont ensuite associés à d’autres membres de clubs de motards, comme les « Pissed Off Bastards » de Bloomington, créés par des soldats aguerris au combat.

Il semblerait que l’origine du nom de ce club ait été proposé pour la première fois par un des membres fondateurs, nommé Arvid Olsen.

Ce dernier, était un ancien pilote qui avait servi en Chine, pendant la Seconde Guerre Mondiale, dans l’escadron des « Flying Tigers  » : surnommé les « Hell’s Angels ».

Bombardier Hells Angels (2nde Guerre Mondiale)

La coutume, pratiquée par les américains pendant les 2 Guerres Mondiales, était de donner à leurs escadrons des noms défiants la mort.

C’est ainsi que serait né pour la 1ère fois le nom du club « Hell’s Angels  » (Les Anges de L’Enfer)

Avis divergents

L’histoire des débuts du Hells Angels Motorcycle Club (HAMC) n’est pas claire, et les récits diffèrent également.

Selon Ralph « Sonny » Barger, l’un des Hells Angels les plus célèbres, fondateur du Hells Angels Motorcycle Club d’Oakland, les premiers chapitres du club, ont été fondés à San Francisco, à Gardena, à Fontana, à Oakland ainsi qu’à d’autres endroits.

D’autres ressources prétendent que les Hells Angels de San Francisco ont été formés en 1953 par Rocky Graves, un membre des Hells Angels de San Bernardino.

L'Origine du logo des Hells Angels

Logo Hells Angels (Tête de Mort)

Leur logo est le « Death’s Head ».

Il a été inspiré par l’insigne d’un escadron de bombardier américain, de la Seconde Guerre Mondiale.

Celui-ci, a été utilisé pour la première fois, en 1959, par le chapitre d’Oakland, alors dirigé par Sonny Barger.

Il deviendra par la suite, le logo officiel du club.

Les insignes (Patchs) des H.A.

Les Hells Angels utilisent un système d’insignes similaire à celui des médailles militaires.

Les couleurs principales du club sont le rouge et le blanc. D’où leur label « The Red as well as White »(Le Rouge aussi bien que le Blanc).

Bien que la signification de chaque écusson ne soit pas bien connue du grand public, nous savons qu’ils déterminent les activités ou croyances propres à chaque motard.

Leurs patchs sont de formes rectangulaires, avec des lettres rouges sur fond blanc.

La plupart des membres, portent deux écussons. Le premier indique le lieu du chapitre dont le motard est membre, et, sur le second figure l’inscription « Hells Angels ».

Patchs Hells Angels (Rectangulaire)

Les membres  » titrés « , portent un patch indiquant leur rang au sein de l’organisation. Parmi eux, on trouve : le titre de président, de vice-président, de secrétaire, de trésorier et de sergent d’armes…

Certains membres portent également un écusson avec les initiales « AFFA« , qui signifie « Angels Forever ; Forever Angels« 

Ils utilisent également un losange, qui affiche « 1% » en rouge sur fond blanc avec un liseré rouge.

Ces insignes sont généralement portés sur des vestes ou des gilets en cuir.

Insignes moins connus

Le livre « Gangs« , écrit par Tony Thompson (journaliste d’investigation pour The Observer), affirme que Stephen Cunningham, un membre des Angels, arbora un nouvel écusson, après sa tentative d’attentat, composé de deux éclairs SS style Nazi, sous les mots « Filthy Few« .

Insigne Dequiallo et Filtht Few (Hells Angels)

Certains responsables des services judiciaires affirment que l’écusson n’est décerné qu’à ceux qui ont commis ou qui sont prêts à commettre un meurtre au nom du club.

Selon un rapport, il existerait un autre écusson, celui de « Dequiallo« , qui signifierait que le porteur s’est battu avec les forces de l’ordre, lors de son arrestation.

Les événements qui ont fait connaitre les Hells

Concert Altamont (Hells Angels)

Un des événements les plus marquants, a eu lieu lors du concert gratuit d’Altamont au Altamont Speedway en décembre 1969. Lors de cet évènement, il a été rapporté que les Rolling Stones ont employés des Hell’s Angels comme gardes du corps.

Des violences ont alors éclaté au sein de la foule, et un individu a été poignardé à mort par un Hells Angels, après avoir sorti une arme à feu.

Un autre incident médiatisé, s’est produit à Laughlin, dans le Nevada, au « Harrah’s Casino and Hotel ». Une violente altercation dans le casino contre leur rival, les MC Mongols, a conduit à la mort de l’un d’entre eux, ainsi qu’à celle de deux motards des Hell’s Angels.

La popularité des H.A.

Patch "Hells Angels"

Le club des Hells Angels s’est fait connaître dans le contexte des manifestations des années 1960, où il a joué un rôle de premier plan dans la plupart des mobilisations.

Les membres du MC, étaient directement liés à plusieurs leaders célèbres de ce mouvement, tels que les Beatles, les Rolling Stones et biens d’autres…

De plus, leurs nombreux différends avec la justice, ainsi que la guerre menée contre les gangs de motards rivaux, ont largement contribué à les propulser sur le devant de la scène.

Aujourd’hui, les Hells sont aussi connu sous les noms : « H.A. », « Red & White », « HAMC » et « 81 ».

Logo Hells Angels (Red White-Support 81)

Adhésion aux Hells Angels (Recrutement)

Harley Davidson Hells Angels

Pour devenir membre des Hells Angels, les candidats doivent posséder un permis de conduire valide, et une moto de plus de 750 cm3.

Il semblerait que le club refuse les agresseurs d’enfants, ainsi que les individus ayant postulé à un poste d’agent des forces publique ou de gardien de prison.

Après un long processus de sélection, un membre potentiel, est tout d’abord considéré comme un « amateur ».

Si la personne est réellement motivée, elle devient ensuite « associée », un statut qui dure généralement un an ou deux.

À l’issue de cette phase, elle est considérée comme « prospect« , participant à certaines tâches du club, mais sans avoir le droit de vote. Pendant cette période, le club analyse son aptitude à devenir membre à part entière.

Ce n’est qu’après ce statut de prospect que la future recrue pourra porter les couleurs du club, et devenir un « Full Patch« .

Insigne Full Patch Hells Angels

Le terme « Full-Patch  » désigne l’insigne complet en quatre parties, comprenant :

-Le Logo « Tête de Mort »

-Les deux patchs, aussi appelés « couleurs », se compose d’un patch supérieur, mentionné  » Hells Angels  » et d’un patch inférieur, où est spécifié l’état ou le territoire revendiqué.

-L’écusson rectangulaire « MC » sous l’aile de la tête de la mort.

Les prospects ne peuvent porter que le patch du bas portant le nom de l’état, ou du territoire, ainsi que l’écusson rectangulaire « MC ».

Insigne Prospect Hells Angels

Avant le vote, le prospect se rend habituellement dans chaque chapitre de l’État, de la province ou du territoire où se trouve le chapitre parrainé, et se présente à chaque membre. Ce processus permet à chaque motard de se familiariser avec la future recrue et de lui poser toutes les questions pertinentes avant de procéder au vote.

Il s’ensuit une cérémonie, dans laquelle le prospect affirme sa loyauté envers le club et ses membres. Le dernier écusson (patch supérieur « Hells Angels »), ainsi que le logo tête de mort lui sont ensuite remis.

L’individu est alors considéré comme membre à part entière du club, et il est qualifié de « patché ».

Les patchs restent cependant la propriété du HAMC. Lorsqu’un membre quitte les Hells Angels, ou qu’il est exclu, il doit les restituer au club.

Implications criminelles du club de motards

Implication Criminelles des Hells AngelsDe nombreux services de police, et de renseignements du monde entier, classent les Hells Angels, parmi l’un des « quatre grands » gangs de motards interdits, avec les Pagans, les Outlaws et les Bandidos.

Les Hells, sont impliqués dans de nombreuses affaires judiciaires, notamment le transport, et la distribution de drogues. Ils sont également associés à d’autres activités criminelles, telles que les agressions, l’extorsion, le meurtre, le blanchiment d’argent, et le cambriolage.

De leur côté, les membres du HAMC, affirment qu’ils ne sont qu’un groupe de passionnés de motos. Leurs regroupements, ont pour but de faire de la moto ensemble, organiser des activités sociales, des voyages, des collectes de fonds, des fêtes, et des rassemblements de motards. Tout crime relèverait selon eux, de la responsabilité des individus qui en sont les auteurs, et non celle du club.

Interdiction de Territoire des Hells Angels

En mai 2019, le tribunal d’Utrecht a rendu un jugement qui a fait des Pays-Bas, le tout premier pays à interdire totalement les Hells Angels. DIvers autres pays comme l’Allemagne avait interdit les chapitres locaux, mais jamais, dans le passé, le club tout entier.

Les Hells et la Guerre des Motards

Guerre des Motards Québec (Hells Angels)

Dans les années 1980 et 1990, le club a entrepris une expansion importante au Canada.

La guerre des motards du Québec a été une guerre de territoire violente, qui a débuté en 1994, et s’est poursuivie jusqu’à la fin de 2002 à Montréal.

La guerre a commencé lorsque les Hells Angels du Québec, ont commencé à faire pression pour établir leur monopole sur la vente de médicaments.

Un certain nombre de motards, de trafiquants, et de familles criminelles, auparavant en place, ont résisté, et ont créé des groupes tels que « l’Alliance pour combattre les Anges ».

La guerre a entraîné des attentats contre de nombreux établissements, ainsi qu’un grand nombre d’assassinats. Elle aurait coûté la vie à plus de 150 personnes, et conduit à l’incarcération dune centaine de motards.

Propriété intellectuelle (Droits d’auteur)

Aux États-Unis et au Canada, les Hells Angels sont constitués comme Hells Motorcycle Corporation.

En mars 2007, les Hells Angels ont déposé une plainte contre le Walt Disney Motion Pictures Group. Ils estimaient que le film intitulé « Wild Hogs », utilisait à la fois le nom, et le logo de la Hells Angels Motorcycle Corporation, sans leurs consentements. La plainte a finalement été retirée, lorsque Disney a assuré aux Hells Angels, que ces références n’apparaîtraient pas dans le film.

Yoyo Hells Angels

En 2012, les Hells Angels ont poursuivi Toys « R » Us devant les tribunaux en Californie, pour contrefaçon de la marque, concernant la vente de yo-yo.

Dans leur plainte, les Hells Angels affirment que la marque utilisée sur les yo-yo, était susceptible de semer la confusion dans le public en lui faisant croire que les jouets provenaient des Hells Angels.

Politique raciale du HAMC

Ralph "Sonny" Barger (Hells Angels)Le HAMC prétend ne pas être une organisation ségréguée racialement.

Dans un entretien, Ralph Barger a déclaré à la BBC en 2000 : « le club, dans son ensemble, n’est pas raciste, mais nous avons probablement un nombre de membres racistes suffisamment conséquent, pour que personne n’y entre ».

Dans une autre interview avec le leader Sonny Barger (2000), ce dernier a déclaré : « Si vous êtes motard et que vous êtes blanc, vous voulez rejoindre les Hell’s Angels. Si vous êtes noir, vous voulez rejoindre les Dragons. C’est comme ça… Nous n’avons pas de Noirs, et ils n’ont pas de Blancs ». Lorsqu’on lui a demandé si cela pouvait changer, Barger a répondu « Tout peut changer, je ne peux pas prédire l’avenir ».

Tobie Levingston, qui a formé le club de motards noirs « East Bay Dragons MC », écrit dans son livre, que lui et Sonny Barger, ont une amitié durable, et que les Hells Angels et les MC Dragons, se retrouvent pour faire de la moto ensemble.

Un membre haut placé des Hells Angel lui aussi interviewé, a insisté sur le fait qu’il n’y avait aucun préjugé racial dans aucun de leurs clubs. Il a déclaré  » Nous n’avons pas de membres noirs « , et a ajouté qu’il n’y avait pas eu de membres noirs qui avaient demandé l’adhésion.

Les chapitres mondiaux du HAMC

Chapitres Mondiaux Hells Angels

Le HAMC reconnaît 440 chapitres répartis dans 52 pays.

L’Europe n’est devenue un des foyers des Hells Angels qu’à partir de 1969, avec la création de 2 chapitres à Londres. Les « London Angels » ont assuré la sécurité d’un grand nombre de festivals britanniques.

En 1981, la France compte 8 chapitres :  Paris, Orléans, Côte d’Azur, Colmar, Bretagne, Normandie, Alpes ainsi qu’une section nomade.

Une liste des chapitres reconnus est disponible sur le site officiel du HAMC.

Découvre notre collection de bagues 1%

Bague 1%er Crâne de Mort Acier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.